Aperçu du salon 2019

Avec une fréquentation en hausse, le salon Parcel+Post Expo est le lieu idéal pour faire des affaires

L'édition 2019 du salon Parcel+Post Expo a attiré un nombre record de visiteurs, avec un total de plus de 4 000 participants venus de 97 pays, ce qui prouve que cet événement est véritablement le rendez-vous incontournable pour les acteurs de l'industrie de la distribution postale, du colisage et des livraisons du dernier kilomètre.

Pour les opérateurs postaux, les entreprises de messagerie et d'exécution des commandes en ligne, les expéditeurs transfrontaliers et les sociétés de livraison, ce salon, qui a eu lieu du 1er au 3 octobre 2019 au RAI Amsterdam, était une occasion unique de débattre des questions actuelles et d'établir des relations professionnelles à l'échelle mondiale.

Plus de 200 exposants internationaux y ont présenté leurs dernières innovations dans divers domaines, de la livraison de colis par drones aux flottes à émission zéro, en passant par les avancées en matière de robotique et de l'Internet des objets (IoT).

Des noms bien établis tels que MHS Inc, Siemens, Vanderlande, Escher Group, Beumer Group et BlueCrest, ont été rejoints par une foule de nouveaux exposants, notamment Direct4.me Inc, Happy Scoot, Leopard Systems, Metra, Modul System, Solution Net Systems Inc, Packeta, System Plast, Unicum et Wayz Intelligent Manufacturing Technology Co Ltd.

Une zone dédiée aux startups, baptisée « Startup Avenue » et située à l'extrémité du hall des expositions, a permis à une nouvelle génération d'entreprises de présenter et de défendre leurs toutes dernières technologies et leurs concepts innovants. L'espace dédié aux démonstrations de drones et la piste d'essai pour véhicules ont également remporté un franc succès.

La Conférence Parcel+Post Expo a accueilli plus de 150 intervenants spécialisés répartis en 12 sessions dédiées, abordant des thèmes divers et variés : développements en matière d'e-commerce, dernier kilomètre, innovation numérique, traitement et suivi des colis, solutions de libre-service intelligentes, robotique et IA.

Les participants ont également pu assister à un programme intensif d’ateliers interactifs couvrant des sujets tels que les points de dépôt et de retrait (PUDO) et les casiers, l’engagement de la clientèle, la transformation numérique, les réseaux sociaux et la communication.

Le salon a aussi servi de décor à la onzième cérémonie des Parcel and Postal Technology International Awards. Les noms des lauréats ont été dévoilés lors d'une soirée et d'un cocktail gratuits organisés dans le hall des exposants, le premier jour du salon.

Infos exposants

Parmi les faits marquants de l'exposition, il convient de citer le lancement de la nouvelle trieuse robotisée mobile autonome de Fives Group. Ce nouveau robot, baptisé GENI-Ant, optimise ses déplacements en temps réel, en calculant le meilleur itinéraire en fonction de la position du véhicule par rapport aux zones de chargement et de déchargement, des obstacles et de la distance minimum jusqu'à sa destination finale. Des capteurs alertent la trieuse en cas de collision potentielle et l'arrêtent automatiquement. Les visiteurs ont pu observer une équipe de GENI-Ants en pleine action au cours d'une démonstration en direct organisée sur le stand de l'entreprise.

Les colis peuvent être chargés sur la trieuse GENI-Ant manuellement par un opérateur ou automatiquement au moyen d'une ligne d'induction automatisée. La trieuse GENI-Ant n'a même pas besoin de s'arrêter pour le chargement et le déchargement ; les deux opérations sont effectuées en cours de route. Ce robot alimenté par batterie peut ajuster sa vitesse en fonction des besoins, notamment pour les colis instables ou à l'approche de la zone de chargement/déchargement d'un colis. La batterie se recharge en cours d'utilisation, donc la machine reste toujours disponible. Le robot GENI-Ant peut être équipé d'une cellule de tri unique pour les trieuses à bandes croisées, ou de deux cellules indépendantes pour pouvoir trier de multiples articles.

« Nous sommes ravis de présenter en première mondiale notre GENI-Ant qui, selon nous, va révolutionner le secteur du tri de colis », explique Lilia Goncalves Da Mota, responsable de la communication dédiée aux entreprises chez Fives. « Ce robot a déjà suscité beaucoup d'intérêt et de nombreuses personnes nous posent des questions au sujet de GENI-Ant. C'est ma première participation à Parcel+Post Expo, mais le groupe Fives y est présent depuis de nombreuses années. Tous les acteurs majeurs du secteur sont là, de même que tous les plus gros clients. »

Escher Group a fait trois annonces importantes lors de l'édition 2019. Tout d'abord, le groupe a annoncé la refonte de sa plateforme Riposte, qui permet désormais aux opérateurs postaux de bénéficier de nouvelles applications configurables standard permettant de déployer rapidement les produits et les services sur n'importe quel point de service ou canal.

« Cette nouvelle version s'appuie sur notre système de messagerie et fournit une architecture modulaire ainsi qu'une infrastructure de centre de données consolidée. Elle est prête à l'emploi et regroupe toutes sortes de domaines différents en une seule application », explique Nick Manolis, PDG d'Escher Group. « Cette solution s'intègre aux systèmes existants et peut évoluer pour permettre aux postes de pivoter et de s'adapter à de nouveaux services, de nouveaux marchés, de nouveaux modèles commerciaux et de nouvelles technologies. »

La deuxième annonce concernait le lancement d'une nouvelle solution PUDO destinée aux opérateurs postaux. Riposte PUDO offre aux services postaux une solution économique pour automatiser et intégrer les processus transactionnels et pour minimiser les investissements matériels. Cette solution permet aux réseaux d'agents d'effectuer des transactions pour le compte des opérateurs postaux moyennant de faibles coûts d'installation. Selon Escher Group, Riposte PUDO constitue une solution réactive, ouverte, modulaire et visionnaire, garantissant un déploiement simplifié des mises à jour logicielles.

Escher a également annoncé la création d'un nouveau partenariat avec Hurricane, une société spécialisée dans le calcul des droits de douane et des taxes, mais aussi dans le contrôle de conformité des colis. Ce partenariat permet aux opérateurs postaux de calculer précisément les droits de douane et les taxes, de consulter la classification des produits et de contrôler les produits soumis à des restrictions et les produits sur liste noire au point de contact avec les clients.

« Par exemple, imaginons qu'une personne envoie un pullover coûtant 20 USD à un membre de sa famille depuis l'étranger », explique M. Manolis. « Lorsque le colis arrive, les douanes facturent 30 USD au destinataire. Bien souvent, le destinataire refuse de payer les droits de douane, donc le colis est renvoyé par courrier international. Cela coûte cher au transporteur et la qualité du service client laisse à désirer. Notre partenariat avec Hurricane va nous permettre de trouver une solution à ce problème spécifique. »

La société ProGlove, présente pour la première fois sur le salon, et dont le stand était situé dans l'espace « Startup Avenue » aux côtés d'autres jeunes entreprises dynamiques, a présenté une nouvelle solution innovante pour faciliter le tri des colis : un gant doté d'un lecteur de codes-barres intégré. Le lecteur de codes-barres portatif MARK 2 a su séduire les visiteurs grâce à sa simplicité et à son ingéniosité.

« Il s'agit du lecteur le plus compact et le plus léger du marché, et de loin », commente Sebastian Hugl, responsable du développement commercial chez ProGlove. « Le fait d'avoir le lecteur littéralement sur la main rend les opérateurs extrêmement efficaces : ils gagnent quatre secondes par lecture, et mises bout à bout, toutes ces secondes permettent de gagner un temps colossal. »

Le MARK 2 peut être connecté à d'autres appareils comme des tablettes, des montres intelligentes ou des terminaux portatifs grâce à la technologie Bluetooth Low Energy (BLE). De plus, le module offre une portée de lecture étendue à 150 cm et l'autonomie de sa batterie peut aller jusqu'à 16 heures.

« Ce gant/lecteur de codes-barres est également plus sûr : l'utilisateur peut lire les codes-barres tout en gardant les mains libres », poursuit M. Hugl, qui a confirmé que DHL faisait partie des quelque 400 clients ayant déjà acheté cette technologie.

Autre nouvel exposant, la société MHS a lancé deux nouvelles solutions de tri (le système à bandes croisées HC-Loop et la trieuse HC Smalls Sorter), suite aux rachats de VanRiet et OCM en 2018.

Le système à bandes croisées HC-Loop est doté d'une fonction de détection de charge qui garantit un rendement élevé et une stratégie de chargement optimisée pour les colis. Grâce à sa conception modulaire, il existe plusieurs configurations possibles : le système peut être alimenté en sections droites et incurvées, et en position inclinée, déclinée ou double.

La trieuse HC Smalls Sorter est une trieuse à sabot capable de trier les colis les plus petits et les plus légers du marché. Elle peut trier des articles mesurant seulement 0,5 mm de hauteur et pesant seulement 0,05 kg. Cette solution est également compacte, silencieuse et modulable. Elle peut être équipée de nombreuses sorties à un pas de 650 mm ou 900 mm.

Stealth Special Vehicles a présenté son véhicule de livraison électrique OzPOD3. Fabriqué en Australie, l'OzPOD3 est destiné à étendre, en toute sécurité et avec un rendement élevé, la capacité des services de livraison de dernier kilomètre dans des cadres de travail difficiles.

« En Australie, les conditions sont parfois extrêmes, donc nous avons conçu l'OzPOD3 pour qu'il soit extrêmement robuste et fiable », affirme John Karambalis, PDG de Stealth Special Vehicles. « Nous avons développé ce véhicule pour les conditions australiennes, d'où le fait qu'il soit équipé d'une suspension ultra robuste pour terrain accidenté, et il est ouvert pour mieux gérer la chaleur ; la plupart des chauffeurs sont équipés des pieds à la tête en tenue de moto, donc ils ne peuvent pas rester toute la journée dans une cabine fermée. »

Avec une vitesse de pointe de 50 km/h et une autonomie de 150 km, l'OzPOD3 dispose d'une propulsion électrique à couple élevé permettant d'affronter des pentes de 30 % avec une charge utile complète de 250 kg. Son volume utile s'élève à 720 litres et il est doté d'étagères et de tiroirs interchangeables. Ce véhicule à trois roues possède cinq systèmes de freinage actifs et deux passifs, ce qui permet aux agents d'appréhender toutes les situations en toute sécurité. Tous les pneus sont des pneus de voiture disponibles dans le commerce et sont interchangeables.

« Ce véhicule est recyclable à 98 % ; il est doté d'une batterie lithium-ion offrant une autonomie d'environ 150 km », souligne M. Karambalis. « Nous avons commencé à produire des vélos tout-terrain il y a environ 12 ans. Il s'agit de notre première réalisation pour le secteur du colisage, et c'est aussi notre première fois au salon Parcel+Post Expo. Nous sommes très contents d'être là ! »

La société Kizy Global Tracking, autre petite nouvelle sur le salon, a présenté une solution qui permet aux utilisateurs de suivre leurs expéditions en temps réel partout dans le monde, sans devoir investir dans des infrastructures.

« C'est la solution idéale pour suivre les expéditions », explique Bertrand Späth, vice-président Ventes et Développement commercial chez Kizy. « Elle est toute petite, pas plus grande qu'une carte bancaire, et mesure moins de 1 cm d'épaisseur. Sa batterie dure environ un an. Au bout d'un an, il suffit de la recharger par USB et elle repart pour un an de plus. Cet appareil indique la localisation en temps réel sans avoir besoin d'infrastructure – et il fonctionne immédiatement. Son autonomie est supérieure à celle d'un GPS et il coûte environ 10 fois moins cher qu'un GPS. »

La précision de géolocalisation est de l'ordre de 10 m, partout dans le monde. Ce système est souvent utilisé pour obtenir des informations à propos des chaînes d'approvisionnement mondiales. Ces informations peuvent ensuite être utilisées pour optimiser ces chaînes d'approvisionnement.

La précision de géolocalisation est de l'ordre de 10 m, partout dans le monde. Ce système est souvent utilisé pour obtenir des informations à propos des chaînes d'approvisionnement mondiales. Ces informations peuvent ensuite être utilisées pour optimiser ces chaînes d'approvisionnement.

M. Späth avoue être impressionné par le salon : « Nous avons adoré participer à Parcel+Post Expo. Nous avons eu de nombreuses visites intéressantes de la part de clients potentiels. Ce salon vaut vraiment le détour, même en tant que visiteur, car on y rencontre tous les acteurs du secteur. »

Notes concernant la conférence

Arno van Bijnen, directeur des solutions transfrontalières chez PostNL, a expliqué comment PostNL est devenu un acteur majeur du commerce en ligne international au cours de la Conférence Parcel+Post Expo organisée en marge du salon.

M. van Bijnen s'est exprimé dans le cadre de la session Leaders mondiaux qui s'est tenue le premier jour. Il a expliqué comment, depuis 2012, PostNL s'est transformé en une entreprise rentable, capable d'investir dans la croissance et l'innovation. Au cours des sept dernières années, cet opérateur postal traditionnel a évolué pour devenir un prestataire de services logistiques pour le secteur du commerce en ligne. Il réalise désormais au moins 50 % de son chiffre d'affaires grâce au secteur de l'e-commerce.

« Nous avons adopté une approche axée sur la connexion, la conversion et la collaboration, qui nous a aidés dans notre transformation », explique M. van Bijnen.

Toujours dans le cadre de la session Leaders mondiaux, José Luis Rodríguez Correa, PDG de CorreosChile, a pris le micro pour parler des opportunités et des difficultés rencontrées au Chili.

« CorreosChile doit faire face à des difficultés uniques », a-t-il expliqué. « Le Chili est un pays très long mais étroit, qui se caractérise par des paysages très variés, avec notamment des montagnes, des lacs... et nous avons même un bureau de poste en Antarctique. Nous livrons 800 000 lettres et 100 000 colis par jour. Le commerce international en ligne s'est nettement développé ces six dernières années, donc nous avons dû changer d'approcher et adopter de nouvelles initiatives, basées sur quatre grands piliers. »

Ces grands piliers sont : fournir une proposition de valeur attractive, créer un agenda numérique, promouvoir l'excellence opérationnelle et inciter les membres du personnel à devenir les moteurs du changement. « L'un des principaux enjeux pour nous a été de changer l'état d'esprit de nos équipes. Notre personnel doit comprendre comment l'entreprise a évolué au fil des ans pour pouvoir nous aider à avancer dans notre transformation. »

Lors de la deuxième journée de la conférence, Samanta Thaver, directrice commerciale chez South African Post Office, a expliqué que les 16 pays composant la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) devaient travailler ensemble pour réussir durablement.

« Le secteur postal est en train de connaître une transformation majeure. Nous sommes conscients que le modèle commercial actuellement en vigueur dans les services postaux de la SADC est aujourd'hui obsolète. Nous devons donc revoir notre manière de fonctionner. Nous devons mettre en œuvre des changements radicaux afin de créer un nouvel écosystème basé sur les données. »

Les mégadonnées et l'intelligence artificielle pourraient aider les services postaux à prévoir plus efficacement les tendances et les défis d'aujourd'hui et de demain. Selon Mme Thaver : « La SADC doit créer un réseau fonctionnant en synergie, afin que nous puissions tous bénéficier des points forts de chacun et contribuer à améliorer les points faibles de chacun. La mondialisation est une menace pour nous, mais si nos 16 régions travaillent main dans la main, notre réussite future est assurée. »

Marek Różycki de Last Mile Experts et Ian Kerr de Postal Hub Podcast se sont appuyés sur leur expérience combinée en matière de création de réseaux PUDO (points de dépôt et de retrait) et de casiers pour expliquer aux délégués assistant à la conférence comment créer un réseau de livraison hors domicile de premier ordre, via un atelier exclusif intitulé « PUDO et casiers : le nouveau bras armé du dernier kilomètre ».

« La livraison hors domicile devient cruciale pour le secteur des livraisons car elle offre une solution de livraison au premier passage quasiment garantie, ce qui est particulièrement important à l'approche de la saison la plus chargée de l'année. Et chaque année, ce phénomène saisonnier prend plus d'ampleur », explique M. Kerr.

L'atelier était destiné aux opérateurs postaux désirant savoir comment renforcer leurs réseaux existants et leur position sur le marché, aux transporteurs de colis cherchant à accroître leur empreinte physique et leurs capacités, et aux sociétés de commerce en ligne souhaitant obtenir de nouveaux avantages dans le dernier kilomètre.

Ian Kerr et Marek Różycki ont souligné l'importance de la gestion interactive des livraisons (IDM), en expliquant qu'une IDM optimale devrait permettre au destinataire de choisir l'heure/la date/le lieu de livraison, de sélectionner une fenêtre horaire précise (moins de 30 minutes), de changer d'avis « en cours de route », mais aussi de suivre la progression du livreur.

Ils ont également affirmé que « la cuisine vaut mieux que le bureau », c.-à-d. qu'il est préférable d'installer des casiers près du domicile des clients, pour leur permettre de ramener chez eux les colis lourds plus facilement, au lieu de les livrer sur leur lieu de travail.

Le triomphe d'An Post

Lors de la onzième édition des « Parcel and Postal Technology International Awards », An Post, la poste de la République d'Irlande, a raflé deux des prix les plus prestigieux : celui du Prestataire de services de l'année et celui du Développement de nouvelles entreprises de l'année.

Ce prestataire public de services postaux et de colisage de la République d'Irlande a été récompensé par le jury international pour ses performances exceptionnelles dans tous les domaines. Dans la catégorie Développement de nouvelles entreprises, c'est le service « Address Point » de l'entreprise qui a été mis à l'honneur. An Post s'est associée à des œuvres caritatives et des prestataires de services pour lancer Address Point, un service d'adresse postale personnelle et de ramassage du courrier gratuit pour les personnes sans domicile fixe ou dont le logement est temporaire.

Dans la catégorie Prestataire de services de l'année, sans doute le prix le plus prestigieux de la soirée, c'est la croissance impressionnante d'An Post, ainsi que sa rentabilité en nette hausse, qui ont retenu l'attention des juges. En mars 2019, An Post a affiché une augmentation de ses recettes et de son bénéfice d'exploitation suite à sa stratégie de transformation mise en place en 2018. La société a annoncé que son chiffre d'affaires avait atteint 897 M€ en 2018, soit une hausse de 7 %.

Les autres gagnants de la soirée étaient : Prime Vision, qui a remporté le prix Technologie de plateforme de tri et d'exécution de l'année pour son lecteur d'adresses chinoises ; Cleveron, qui a remporté le prix de l'Innovation de l'année en matière de livraison de dernier kilomètre pour son robot livreur de colis autonome ; bpost, qui a remporté le prix de l'Innovation de l'année en matière de dernier kilomètre pour sa solution de livraison à domicile ; Posti Finland, qui a remporté le prix de l'Innovation de l'année en matière de commerce de détail/service client pour son guichet postal autonome ; Qatar Post, qui a remporté le prix de la Réussite environnementale de l'année, et Solystic, lauréat de la catégorie Fournisseur de l’année.

Réactions des visiteurs

Avec des innovations et des nouvelles technologies à chaque tournant, et un programme de conférence riche en informations utiles et en études de cas détaillées, les visiteurs de l'édition 2019 ont été ravis de la qualité et de l'intérêt du salon :

Bart Van Eijck, PDG, QRING BV, Pays-Bas : « J'ai appris beaucoup de choses. Je suis venu pour découvrir de nouvelles initiatives, et de ce point de vue, le salon m'a été très utile. Je le recommande sans hésiter. Je m'intéresse tout particulièrement aux startups. Assister à l'émergence de toutes ces idées nouvelles et intelligentes, c'est toujours enrichissant. »

Frédéric Mansour, responsable parc d'approvisionnement, bpost, Belgique : « C'était très intéressant. Nous avons fait des rencontres et nous avons pris contact avec des acteurs proposant des véhicules électriques. Cela pourrait être le début d'une coopération potentielle, donc l'expérience a été pour nous très positive. »

Yasser Alkadi, directeur général, Zajil Express, Arabie saoudite : « C'est mon quatrième salon Parcel+Post Expo, et je dois dire qu'il s'améliore d'année en année. Les stands des exposants et les thèmes de la conférence sont de plus en plus intéressants et approfondis, et concernent directement le marché. C'est l'endroit idéal pour suivre l'évolution comportementale des consommateurs à l'échelle mondiale, et la manière dont cette évolution affecte l'expérience client. »

Baker Alshurafa, chef de projet, Qatar Postal Service, Qatar : « Ce salon nous a beaucoup aidés à comprendre les différentes expériences fournies par les différents bureaux de poste et prestataires de services, et la manière dont ils adoptent et appliquent les nouvelles technologies. Cela nous a permis de comprendre comment nous devrions développer nos propres services pour nos clients. »

Eric Troussard, responsable pays, Sigfox SA, France : « Ce salon est le lieu incontournable pour rencontrer les acteurs de l'industrie de la distribution postale et du colisage. Nous proposons des technologies, et ce que nous essayons de faire, c'est leur donner de nouvelles idées et de nouvelles orientations pour l'avenir. Nous avons pu entrer en contact avec de nombreuses personnes, des personnes intéressantes, des cadres supérieurs. Nous avons eu de nombreux échanges et de nombreuses opportunités d'étendre notre réseau. »

Thierry Golliard, directeur Open innovation & Venture, Poste suisse, Suisse : « Ce salon est très utile. Parcel+Post Expo est une plateforme de réseautage idéale. C'est le moment de l'année où l'on peut rencontrer de nombreux partenaires potentiels, qu'il s'agisse de prestataires de services postaux, de startups ou de fournisseurs. »

Dates et lieu de l'édition 2020 : 13-15 octobre, Vienne, Autriche.

Avis archivés

2019 | 2018 | 2017 | 2016